MENU
RÉFÉRENCE

THE GRAMOPHONE WORKS, Londres | Grande-Bretagne

Ce projet consiste à rénover et à agrandir progressivement un édifice vieux de 120 ans sur la berge du Grand Union Canal de Londres. La planification du bâtiment à usages multiples a débuté en 2015, avec au cahier des charges, la réalisation d’une construction en bois. Le projet de construction s’est déroulé en deux phases, la première ayant été achevée en 2018 avec la rénovation et le réaménagement des entrepôts de l’ancien Saga Centre. La seconde a consisté à agrandir le bâtiment existant de l’Old Gramophone Works vers l’extérieur comme vers le haut et à ériger un immeuble de bureaux unique en son genre, sur 6 étages et à structure bois – l’un des plus importants de ce type en Europe. Le design incomparable est ancré dans le patrimoine industriel du site ainsi que dans les liens historiques avec l’industrie de la musique pour donner forme, sur la rive du canal, à un campus de travail plein de vie et de caractère.

FAITS

Projet Immeuble de bureaux Rénovation et surélévation
Lieu Kensal Road, Londres, Grande-Bretagne
Achèvement Janvier2022
Maître d’ouvrage GRAHAM CONSTRUCTION
Architecte STUDIO RHE
Donneur d’ordre RESOLUTION PROPERTY
Matériau utilisé 1.160 m³ de binderholz CLT BBS, 1.350 m² de panneaux 3 plis en bois massif binderholz

Le mariage réussi de la préservation de l’histoire et de l’architecture contemporaine

Dans le cadre des travaux de rénovation, le bâtiment de deux étages à l’origine doit être entièrement remis à neuf, mais également enrichi de trois étages à ossature bois. Le bois doit être en grande partie en qualité apparente et ainsi contribuer à produire un cadre de travail lumineux, propice à la convivialité. Partant de l’architecture Canal Side d’antan, l’impressionnante construction légère en verre, binderholz CLT BBS et panneaux 3 plis en bois massif binderholz contribue à revitaliser le soubassement en briques massives datant des années 1930.

Le caractère industriel affirmé de la berge du canal a été préservé, mais en l’associant à une nouvelle architecture résolument contemporaine. De grandes terrasses en retrait constituent des espaces extérieurs ouverts qui offrent des vues sur le canal. Entre le café, l’accueil et une salle de réception, le rez-de-chaussée est particulièrement animé. Un vaste parking à vélos agrémenté de vestiaires et de sanitaires a été aménagé au sous-sol pour être en phase avec les normes les plus récentes en matière d’attractivité des lieux de travail. Les colonnes d’ascenseur d’origine en maçonnerie ont été conservées. Elles ont simplement été élargies et converties en « lanternes » émaillées de bleu, qui font ressortir le site sur la ligne d’horizon et suggèrent, en toute subtilité, une transformation positive.

Près de 1000 postes de travail modernes

Les efforts de rénovation se sont concentrés sur l’objectif visé: la polyvalence des usages. Ainsi, une fois achevé, le bâtiment devait non seulement proposer quelques 1000 nouveaux postes de travail, mais également des studios, un café ainsi qu’un jardin sur le toit et de nombreuses terrasses avec vue sur Londres et le canal. Le concept mise à cette fin sur la flexibilité et la liberté de mouvement afin de favoriser les interactions sociales sur le lieu de travail. Les architectes du Studio RHE en charge de la conception n’ont pas négligé les considérations environnementales. Les 150 places de stationnement pour vélos, assorties de vestiaires et de douches, sont un encouragement à la mobilité durable. En outre, des systèmes de chauffage et de climatisation performants sur le plan énergétique et des éléments d’ombrage et photovoltaïques ont aussi été prévus.

Pour Richard Hywel Evans, directeur général de Studio RHE, le concept d’aménagement revêt une importance majeure: « Gramophone Works est un bâtiment de caractère. Le plus grand défi a consisté à ouvrir l’intérieur exigu et à réaliser des bureaux de grande qualité, inondés de lumière. Notre projet se veut un hommage simplifié et contemporain à l’histoire de l’édifice et à ses alentours. » 

Facteurs durables

Le Gramophone Works est un nouvel immeuble commercial résolument tourné vers l’avenir, qui prône la réutilisation du bâti existant en l’associant avec succès aux nouvelles technologies de construction durable. Dans un souci d’éviter des températures trop élevées tout en faisant entrer un maximum de lumière naturelle au rez-de-chaussée, la façade-rideau, qui protège du soleil, repose sur des technologies passives.

Les portes flexibles assurent une ventilation transversale naturelle et réduisent la consommation d’énergie grâce aux fenêtres à double vitrage. Pour ce faire, l’on a recours dans tout le bâtiment à des ampoules LED à faible consommation d’énergie et associées à des capteurs. Le parking à vélos au sous-sol est une incitation à l’utilisation de moyens de transport durables. Par ailleurs, les éléments préfabriqués en bois massif se traduisent par un programme de construction compact, moins de livraisons de matériaux lourds ainsi que des besoins moindres en surface de stockage sur place.

Le binderholz CLT BBS et le panneaux 3 plis en bois massif binderholz issus d’une exploitation forestière durable, absorbent plus de 1000 tonnes de CO2 et apportent ainsi une contribution significative à la protection du climat. De vastes terrasses ornées de plantes s’inscrivent dans ’l’esprit vert’ qui a présidé à la conception du bâtiment pour offrir aux utilisateurs des espaces de liberté des plus attrayants. Le bâtiment s’est vu décerner la distinction BREEAM Excellent.

 

Fotos: © Studio RHE

Service