MENU
référence

The GSK - bâtiment de laboratoire climatiquement neutre pour la chimie durable, Nottingham | Grande Bretagne

Morgan Sindall a construit le bâtiment « The GSK » de l’université de Nottingham et donc le premier laboratoire neutre en CO2 pour la chimie durable du Royaume-Uni. Il s’agit du premier projet du secteur de l’enseignement supérieur qui a reçu dans le même temps la plus haute distinction du certificat de durabilité britannique BREEAM et du certificat de l’environnement LEED.

The GSK - klimaneutrales Labor, Nottingsham | Großbritannien
Außenansicht
The GSK - klimaneutrales Labor, Nottingsham | Großbritannien
Verschmelzung des Gebäudes mit der Umgebung
Aufenthaltsbereich durch Brettsperrholz BBS und BSH Elemente geprägt
The GSK - klimaneutrales Labor, Nottingsham | Großbritannien
Hochmodernes Labor mit sichtbaren Holzoberflächen

faits

Projet Laboratoire neutre en CO2 pour la chimie durable
Lieu Nottingham, Grande-Bretagne
Construction 2015
Maître d’ouvrage Université de Nottingham
Architecte FDG - The Fairhursts Design Group
Réalisation B&K Structures en partenariat avec binderholz
Entrepreneur général Morgan Sindall Group
Éco-info Bois = accumulateur de CO2, Bois = durable | Bois = éco-recyclable, Bois = accumulateur d’énergie solaire
Utilisation de BBS 1420 m³ d’éléments de mur, plancher et toit

The GSK - klimaneutrales Labor, Nottingsham | Großbritannien

Le concept

L’ouvrage abrite le « Centre for Sustainable Chemistry » de l’université de Nottingham qui joue le rôle d’interface pour de nouvelles coopérations avec l’industrie. Le centre est unique en son genre en Grande-Bretagne – en raison non seulement de son design, mais également de sa focalisation sur des activités de recherche de premier plan au monde dans la chimie durable.
Les activités de recherche visent les standards les plus rigoureux en matière de standards « propres et verts » dans le but de réduire l’impact sur l’environnement et de faire en sorte que la nouvelle chimie soit aussi bien durable qu’efficace sur le plan de l’énergie et des ressources.
Le nouveau bâtiment de laboratoire climatiquement neutre se trouve dans le parc d’innovation primé de l’université de Nottingham et propose des possibilités uniques pour la chimie. L’accent sur la durabilité se reflète dans le bâtiment proprement dit qui restera neutre en CO2 durant toute sa durée de vie grâce à l’intégration des technologies les plus récentes.

La mise en œuvre

Le bâtiment a été mis au point par les architectes du Fairhursts Design Group et dispose d’une surface utile de 4500 m² répartis sur deux étages.
Il comprend des technologies renouvelables et des modules photovoltaïques intégrés dans la construction du toit afin de générer une production estimée à plus de 200 000 kWh par an et de pouvoir compenser potentiellement plus de 100 tonnes de carbone par an.

Afin de renforcer davantage l’effet de durabilité, le laboratoire a été construit avec des matériaux naturels et on a utilisé jusqu’à 1420 m³ de CLT BBS pour le bâtiment. Le matériau a été employé aussi bien pour les éléments de mur que pour les éléments de toit et de plancher. Étant donné que le bâtiment est la quintessence de la durabilité et du naturel, il est donc plus que convenable que The GSK ait été entièrement construit en bois massif. L’utilisation de bois massif dans la construction est considéré comme particulièrement respectueuse des ressources et de l’environnement. L’aspect chaleureux du bois en qualité apparente permet aux salles d’irradier un confort très particulier. Les excellentes propriétés de la masse de bois comme accumulateur de chaleur et d’humidité garantissent un climat ambiant équilibré qui impacte à son tour de manière positive sur la santé.L’énergie qui est nécessaire pour le fonctionnement du bâtiment est couverte par des sources renouvelables comme l’énergie solaire et la biomasse durable. L’excédent d’énergie produit par le bâtiment fournira pendant les 25 années à venir un crédit de CO2 suffisant pour récupérer dans l’atmosphère le carbone libéré lors de la construction.
Afin d’enregistrer et de contrôler les données de CO2, un système rigoureux a été mis en application grâce auquel le bilan de CO2 du bâtiment est démontré aussi bien durant la phase de construction que pendant la phase d’exploitation du bâtiment. L’objectif des dépenses liées au CO2, y compris le carbone contenu dans les matériaux de construction, le processus de construction et la livraison de matériaux sur le site, a été fixé à 800 tonnes de carbone. L’objectif pour la consommation d’énergie pendant l’utilisation se situe à un crédit d’émission de CO2 annuel de 51,5 tonnes. Le bâtiment aura ainsi atteint un statut neutre en CO2 après expiration de ce délai.

Déclarations

« Ce bâtiment va se retrouver à la pointe de la prochaine génération de bâtiments de laboratoire de recherche extrêmement durables pour la recherche en chimie par voie humide. Nous avons confié notre meilleure expertise aux conseillers de la direction du projet et de l’équipe de design et sommes heureux de la nomination de Morgan Sindall en tant que cocontractant. Cela nous permet de poursuivre la construction et la livraison de ce projet. », déclare Chris Jagger, Chief Estates and Facilities Officer, University of Nottingham.

Photos: © b&k Structures, binderholz
Projets: © binderholz

Außenansicht
Verschmelzung des Gebäudes mit der Umgebung
Außenansicht
The GSK - klimaneutrales Labor, Nottingsham | Großbritannien
Aufenthaltsbereich durch Brettsperrholz BBS und BSH Elemente geprägt
Hochmodernes Labor mit sichtbaren Holzoberflächen
The GSK - klimaneutrales Labor, Nottingsham | Großbritannien
Hochmodernes Labor mit sichtbaren Holzoberflächen

Service