MENU

Vivre au vert, Mondsee | Autriche

Les faits

Projet Immeuble collectif
en bois massif
Lieu Mondsee, Autriche
Année de construction 2016

Maître d’ouvrage
Wohnzone GmbH
Architecte
Bauzone GmbH - Baumhaus
Réalisation
Holzbau Appesbacher GmbH
Statique Peter Winter, ing. dipl.
Utilisation de BBS
430 m³ en éléments BBS 125
et BBS XL, dont la majorité en
qualité apparente AB

durable - proche de la nature - efficace au plan énergétique

Cet immeuble collectif de trois étages, une construction écologique en bois massif, a été érigé sur les terres verdoyantes du « Freinberggründen », en plein cœur du village de Mondsee. Ce concept est parvenu à marier de manière originale les techniques de construction en bois traditionnelles, l’architecture moderne, les méthodes de construction efficaces sur le plan énergétique et un confort d’habitation sain grâce à l’utilisation combinée du bois et de l’argile. Les surfaces en bois chaudes créent, grâce aux formidables propriétés de la masse de bois qui agit comme un accumulateur de chaleur et d'humidité, un climat ambiant équilibré allié à un grand confort.








Particularités

Les murs tout comme les plafonds de cet objet ont été construits avec des éléments binderholz CLT. Les murs sont fabriqués avec des éléments BBS XL et les plafonds avec des éléments BBS 125, le tout en qualité apparente avec une surface poncée. Grâce au procédé spécial de production des panneaux BBS XL avec un format jusqu’à 3,5 m x 22,0 m, une fabrication sans aboutage dans la couche extérieure est possible. La surface a été lasurée en blanc et poncée conformément aux souhaits du client. D’autres finitions BBS 125 comme l’mélèze, pin cembro, le sapin blanc ou BBS Antique sont également disponibles.

Les surfaces en bois apparent des éléments BBS veillent à un haut niveau de confort et améliorent le climat ambiant. Par ailleurs, les plafonds en bois massif sont conformes aux exigences les plus rigoureuses en matière de protection contre l’incendie et possèdent une résistance au feu de 90 minutes. Le bois apparent s’étire comme un fil rouge à travers toute l’architecture du bâtiment et se poursuit sur l’aménagement de la façade ainsi que dans l’exécution des balcons. Les bonnes propriétés thermoisolantes du bois massif, la taille compacte du corps de bâtiment et le confort du système de ventilation avec récupération de chaleur font que les besoins annuels en chauffage de la construction neuve s’élèvent à peine à 23 kWh/m², ce qui correspond aux besoins des bâtiments de basse consommation. Afin de faire en sorte que le projet de construction soit autorisé rapidement et sans aucune difficulté par les autorités compétentes, les architectes ont planifié l’ouvrage avec des compositions de mur, de plafond et de toit en s’aidant du manuel de construction en bois massif de binderholz auquel on accède en tapant www.massivholzhandbuch.com. Les compositions qui y sont décrites de manière détaillée ont toutes été soumises à des essais techniques de résistance au feu, d’isolation thermique et de comportement acoustique.

Composition détaillée du mur extérieur de l’intérieur vers l’extérieur :
· 12,0 cm CLT BBS, surface apparente, lasuré en blanc
· 16,0 cm isolation thermique
· Membrane de façade perméable à la diffusion
· 6,0 cm caillebotis en bois 2 couches pour garantir une ventilation par l’arrière
· 2,5 cm planche de façade en sapin blanc

Pour l’aménagement très esthétique de la façade, on a utilisé du sapin blanc brut de sciage doté d’un revêtement prégrisaillant avant de procéder à un montage masqué au moyen de planches de différentes largeurs.

Déclaration du maître d’œuvre planificateur, Stefan Frauenlob, ing. dipl.

Le projet révèle d’emblée une forme clairement géométrique avec des plans identiques à chaque étage. Un examen plus attentif montre toutefois que cette régularité est interrompue par de légères modifications dans l’agencement des appartements qui génèrent une impression ludique au niveau de la façade avec des saillies et des retraits, une impression qui se poursuit dans la disposition des balcons et des terrasses.
Ces légères irrégularités sont renforcées par les inhabituelles asymétries dans la façade en bois dont ce matériau est déjà porteur. En conséquence, nous avons ainsi opté pour une construction en bois pour l’ensemble du bâtiment et pas seulement pour la façade. Cela implique une valeur ajoutée pour les résidents, le matériau d’origine locale booste l’économie régionale et évite de longs transports. L’objet étant érigé dans un parc planté de vieux arbres, la boucle est ainsi bouclée.

Plan du rez-de-chaussée avec jardins
Plan du 1er étage
Plan du 2e étage

Bois et argile

Le bois et l’argile sont une combinaison idéale pour améliorer le climat ambiant d’une habitation : lorsqu’il y a peu d’humidité dans l’air, l’élément de construction rejette l’eau au lieu de l’emmagasiner dès que le taux d’humidité est important. On améliore ainsi la qualité de l’air tout en prévenant l’apparition de moisissures. En raison de la forte conductivité thermique élevée de l’argile et du déphasage thermique du bois, la température est équilibrée à l’intérieur. Par ailleurs, la structure spéciale de la surface de l’argile améliore l’acoustique des pièces.

Les murs intérieurs de cette résidence sont fabriqués avec des éléments de construction en bois massif et argile (BiosLehm). La composition en matières premières naturelles permet à l’enduit argileux d’agir comme un régulateur d’humidité. Ces propriétés ont un impact positif sur le climat ambiant.

Avantages du torchis

Humidité
La principale propriété de l’argile est la capacité d’absorber et de rejeter l’humidité. Le pouvoir absorbant est important en cas de condensation et de taux d’humidité dans l’air élevé. L’humidité est rejetée lorsque l’air est sec.
Chaleur
L’argile répartit parfaitement la chaleur grâce à sa conductivité, créant un climat ambiant plus agréable.
Bruit
Grâce à ce système, il est possible de lutter efficacement contre la « mauvaise insonorisation » des habitations.
Protection
contre l’incendie L’argile étant un matériau incombustible, on dispose de plus de temps pour lutter efficacement contre le feu.

Les enduits argileux sont des régulateurs d’humidité. Grâce à leur capillarité élevée, ils absorbent l’humidité contenue dans l’air (plus de 300 %), l’emmagasinent dans leur système capillaire et la rejette autour d’eux lorsque l’air est trop sec. Le taux d’humidité est donc équilibré et toujours constant dans les habitations avec un enduit argileux, qui ne connaissent pas les problèmes liés à un air ambiant sec en hiver. Les enduits argileux sont extrêmement perméables à la diffusion de vapeur - c’est-à-dire qu’ils sont capables de laisser passer l’humidité aussi bien de l’intérieur vers l’extérieur que de l’extérieur vers l’intérieur.

Photos : © www.christof-reich.com, Bauzone, binderholz

Dalston Lane, Londres, Grande-Bretagne | Vivre au vert, Mondsee, Autriche | Wenlock Road, Londres, Grande-Bretagne | Résidence Wirtsgründe, Flaurling, Autriche | Résidence Breitenfurter Strasse, Vienne, Autriche | Résidence Wagramer Strasse, Vienne, Autriche | 8-étages de construction en bois, Bad Aibling, Allemagne | Immeuble Griffen Green, Griffen, Autriche | Apartment block 1, L’Aquila, Italy | Immeuble, Kapfing, Autriche | Immeuble Mühlweg, Vienne, Autriche | Immeuble de 4 étages Schützenstrasse, Innsbruck, Autriche